Alpina B6 3.5 E30

En grand fanatique de BMW, on ne peut passer à côté des modèles modifiés par Alpina. Et spécialement ceux des années 1980. A y regarder plus près, la E30 a été retouchée à plusieurs reprises. Sans conteste, le « haut-du-panier » reste la greffe osée du 3.5 litres dans la ptite série 3. J’ai complètement craqué pour l’un des 220 modèles en carrosserie coupé normale.

Avec une telle auto, on fait le plein de sensations à chaque sortie. Avec le poids du moteur, la répartition des masses bascule sur l’avant ce qui « colle » le nez en épingle mais qui fait « danser » l’arrière dans tous les sens. Tout y est fait pour ne pas rouler tranquille. A chaque changement de rapport, on se muscle un peu plus le mollet gauche. Les reprises sont magnifiques du fait de son poids total allégé.

Après quelques mois d’utilisation, elle passera en carrosserie pour retirer l’énorme aileron (qui sert à rien et qui fait moche), les logos et le trou de l’antenne. Depuis que j’ai posé une barre anti-rapprochement, elle est devenue encore plus « chercheuse » du train arrière…

Pour la petite histoire, cette voiture au numéro 057 a été revendu à un passionnée qui l’a restaurée dans le style d’origine Alpina. Elle a ensuite passée dans les mains de Tessinois puis a fini sa carrière en Valais, torturée sur circuit !!! Si j’avais sû, je ne l’aurai jamais vendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>