BMW M3 limousine E36

Ma première infidélité aux E30 fut matérialisée par le désir d’avoir plus de chevaux sous le pied droit. Comme je ne voulais toujours qu’un 6 en ligne, la M3 E30 n’était pas pour moi (et la B6 3.5s était hors de budget). C’est donc tout naturellement que j’ai regardé sur la génération plus récente : la E36. Et je suis tombé sur une auto splendide, très soignée et magnifique à conduire. En prime j’ai eu droit à un échappement inox Hartge (c’est ce genre d’accessoire qu’il faut pour laisser un 6 cylindres s’exprimer correctement).

Encore une bêtise de plus avec l’achat de ces jantes Work en 18″ pour plus de 6 tickets !!! Le comble c’est que le comportement routier était beaucoup mieux en 17″ d’origine (sans doute grâce aux pneus Bridgestone Potenza S02). Moralité : une voiture typée sportive d’origine est déjà bien chaussée normalement, ne changez rien du côté jantes.

Sinon rabaissement standard avec des G&M et suppression des logos BMW avant et arrière.